300 : La Terre et L'Eau
300 : La Terre et L'Eau
300 : La Terre et L'Eau

300 : La Terre et L'Eau

Un jeu d'affrontement pour deux joueurs

  • 12 ans mini
  • 2 joueurs
  • 30 minutes
  • Complexité 2/5
Ma boutique
Prix public conseillé : 20,83 €
Jeu disponible dans 2 boutiques dont 2 avec livraison

Trouve ta boutique de proximité
Choisir
une boutique
Choisir ma boutique
  • 20,83€ - Au Chante Sloubi

    Frais de port : +0,00 €

  • 20,83€ - Je joue jeux partage

    Frais de port : +0,00 €

300 : La Terre et L'Eau
Prix public conseillé : 20,83 €
Jeu disponible dans 2 boutiques dont 2 avec livraison

300 : La Terre et L’eau, un duel acharné entre les Grecs et les Perses

En 500 avant JC, l'Ionie, soutenue par la Grèce s'est rebellée contre le régime de la Perse.
Mais cette dernière a riposté en envahissant à son tour la Grèce. C’est en 492 avant JC que les forces Perses sont passées à l’offensive en attaquant par la terre mais aussi par la mer. Ainsi, les Perses et les Grecs se sont battu avec acharnement à Marathon, Salamis et Thermopyles.

300 : La Terre et L’eau, un jeu d’affrontement asymétrique

Dans 300 : La Terre et L’eau, le joueur 1 sera à la tête des Grecs et le joueur 2 prendra le contrôle de l’armée Perse. A travers cinq expéditions, chaque participant tentera de contrôler plus de villes que son adversaire.

Les joueurs seront amenés à lever des armées et acheter des cartes. Celles-ci pourront être utilisées pour jouer un événement ou bien pour déplacer une armée/flotte. Les différents événements pourront fournir des avantages dans les guerres et interférer avec l’ennemi.

L'action militaire est donc primordiale pour gagner.

En fonction de l'ordre dans lequel les événements se produisent, les parties seront totalement différentes ; ce qui offre une grande variété de scénarios.

Contenu du jeu :

  • 1 plateau de jeu monté A3
  • 6 dés
  • 16 cartes
  • 35 cubes (2 blancs, 9 bleus et 24 oranges) & 1 barre de couleur marron
  • 11 disques (5 bleus et 6 bleus)

Auteur : Yasushi Nakaguro
Illustrations : Antonio Stappaerts